Des petites mains, et un sourire

...

15 juin 2007

Un coup oui, un coup nan. C'est mon moral qui tangue et mon coeur qui chavire. J'ai l'impression que ça ne s'arrêtera jamais. J'ai appris à être forte mais il y a toujours deux choses qui me mettent dans des états pas possible. Le première est extrêmement ridicule, mais toutes les personnes qui me connaissent le savent très bien : les photos. Dès que l'objectif se braque sur moi, je fous des claques, me roule dans l'herbe, et sors de cris à tuer les tympans. La deuxième est plus complexe et me bouffe. Ça grignote à l'intérieur et j'en ressors toujours affaiblie. Je crois que je n'oserais même pas en parler ici. Parce que je me fais du mal toute seule, à faire des choses qui me sont interdite. Je me fais avoir à mon propre jeu, comme on dit. Mais à chaque fois que je joue, je sais c'qu'il va se passer, je sais que j'vais avoir mal, et tomber de haut. Pourtant je continue quand même, parce que c'est bien plus fort que moi. Ma possessivité me tuera, comme toujours.

Posté par Pimprenaile à 12:19 - Et vlan, dans les dents ! - Permalien [#]

Commentaires

Parce que je serai la seule à lire. Faites vous plaisir.